Notre utilisation des cookies

Nous utilisons des cookies afin d’améliorer les performances et de mesurer l’audience de notre site internet. Les cookies sont des informations téléchargées ou stockées sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.  En cliquant sur « accepter », vous autorisez l’utilisation de cookies. En savoir plus sur l’utilisation de mes données personnelles. 
  • Énergie

    En neuf comme en rénovation, Ubbink facilite l’installation de systèmes performants et faiblement énergivores dans les logements individuels et collectifs.

  • Ventilation

    Ubbink permet de maîtriser la ventilation au sein du logement tout en garantissant un confort optimal dans l'habitat.

  • Bâtiment

    Lors de la construction d'une maison, nous prenons en compte de nombreux aspects. Vous trouverez ci-dessous nos solutions de construction.

Focus réglementation : zoom sur les écrans pare-pluie dans le DTU 31.2 (mai 2019)

Quels sont les rôles et obligations des écrans pare-pluie ?

Pour les constructions à ossature bois, la pose du pare-pluie devient obligatoire dans quasiment tous les cas de figure afin de protéger de façon pérenne l’isolant thermique et l’ossature bois contre l’environnement extérieur (humidité, pluie, neige, nuisibles...).

Dans quel cas le pare-pluie est-il obligatoire ?

Comment mettre en oeuvre un pare-pluie ?

Recouvrements

Étanchéité durant la phase chantier 


La norme NF DTU 31.2, parue en mai 2019, introduit la notion d’étanchéité des écrans pare-pluie durant la phase chantier, c’est-à-dire le laps de temps entre le moment où le pare-pluie est posé et le moment où le revêtement extérieur est installé.

Pour les revêtements extérieurs à joints fermés

En plus de l’écran classique, ayant passé les traditionnels tests d’étanchéité à l’eau et de résistance après un vieillissement de 336 heures permettant ainsi une exposition maximale aux intempéries (et U.V) de 15 jours, le DTU crée une nouvelle classe d’écran permettant une exposition  maximale de 3 mois après avoir valider les tests suite à un vieillissement 1000 heures.

Pour les bardages ajourés ou à claire-voie

La validation des tests après un vieillissement U.V 5 000 heures, spécifiques aux écrans pare-pluie destinés aux bardages ajourés ou à claire-voie, reste en place permettant ainsi une exposition maximale de 6 mois jusqu’au recouvrement.

Étanchéité durant la phase chantier : quelles sont les possibilités ?